LA FONDATION

Ce site est l'organe d'information Internet de la Fondation Fabio De Sanctis, sculpteur surréaliste italien. Le siège opérationnel de la Fondation se trouve auprès du Musée d'Art des Générations Italiennes du XXe siècle "G. Bargellini" - Pieve di Cento - Bologne (Italie). L'objectif de la Fondation est de documenter et de fournir gratuitement aux Musées, Pinacothèques, Bibliothèques, Centres de documentation, Ecrivains, Critiques, Ecoles, Artistes et Collectionneurs, toutes les images -déjà prêtes pour l'impression- des oeuvres réaliseés par Fabio De Sanctis, mais également toutes les informations concernant son activité: biographie, bibliographie, vidéos, photos, sans cesse actualisées.

 
  FABIO DE SANCTIS - BIOGRAPHIE
Fabio De Sanctis naît à Rome le 7.2.1931.
Il fait toutes ses études à Rome.
Après la guerre, De Sanctis entre en contact avec le monde des arts visuels et connait divers artistes qui travaillent dans la capitale.
A dix-huit ans il s’inscrit à la faculté d’architecture de Rome: une part de son intérêt est absorbé par le monde universitaire et par les problèmes inhérents à la discipline qu’il a choisie.
Il exécute pendant cette période des dessins à la Tempera, quelques peintures à l’huile et plusieurs sculptures

 
  CATALOGUE GENERAL OEUVRES
 
année
 
 
typologie
 
  
André Breton - La poésie dans ses meubles
Nous en restions à cette exquise "fantaisie en prose": Le Meuble, de Charles Cros, où la nostalgie confine, d'ailleurs, à l'anticipation: "On est dupe de cela, on se dit: c'est un meuble et voilà tout, on pense qu'il n'y a rien derrière les glaces que le reflet de ce qui leur est présenté. - Insinuations qui viennent de quelque part, mensonges soufflés à notre raison par une politique voulue, ignorances où nous tiennent certains intèrets que je n'ai pas à definir...". Ces mensonges sont prècisèment ce que Fabio De Sanctis et Ugo Sterpini ont réussi - c'est là un événement considérable - à prendre au collet. Par eux le "mystère du meuble" n'est plus seulement là fuyant comme une ombre...
 
FABIO DE SANCTIS- ESPOSIZIONE ANTOLOGICA
opere dal 1961 al 2002 - Palais des Beaux-Arts - Bruxelles
23, Rue Ravenstein - 1000 Bruxelles
 
  OEUVRES - MUSEES - ORGANISME CULTUREL
MUSEO BRINDISI - LIDO SPINA
sedia in ferro  1963
MUSEE D'IXELLES - BRUXELLES
la traversée des Alpes  1972
CITTA' DI VOLTERRA
il principio del piacere  1973
CITTA' DI TERNI
la conquista del valore naturale  1990
CITTA' DI FAENZA
elmo  1985
MINISTERIO DE EDUCATION Y CIENCIA - BARCELONA - Primo premio de Escultura X Bienal 92
the never ending story  1985
GALLERIA NAZIONALE D'ARTE MODERNA - ROMA
apparecchio tridimensionale con lunghi fregi  1986
ISRAEL MUSEUM - JERUSALEM
les charmes de kadali  1990
GALLERIA COMUNALE D'ARTE MODERNA E CONTEMPORANEA - ROMA
la condizione di natura  1988
ISRAEL MUSEUM - TEL AVIV
L'Oggettività degli oggetti  1978
 
Arturo Schwarz
La Memoria del Viaggio
Le compagnonnage qui me lie à Fabio De Sanctis remonte à il y a plus de trente ans. En Décembre 1965, je visitai l'exposition internationale du Surréalisme à Paris, où Fabio De Sanctis avait été invité. Cette manifestation, la dernière conçue par André Breton, constituait en quelque sorte son testament spirituel et s'intitulait, de façon très appropriée, «L’Écart absolu». Ce titre reprenait une expression du philosophe utopiste du dix-neuvième siècle Charles Fourier, et visait à souligner l'écart absolu - la différence impossible à combler- qui sépare la vision surréaliste de la vie et de l'art de leur vision mondaine......"
edizioni Bora Bologna
 
 
CONFRONTI DA MUSEO
Museo d'Arte delle Generazioni Italiane del '900
Pieve Di Cento - Bologna
6 settembre - 14 ottobre 2003